Pour l’Homme

Traitements possibles de l’infertilité

Traitements et solutions possibles

Il existe de nombreux traitements pour les hommes aux prises avec des problèmes de fertilité.

Traitements médicaux

  • Des antibiotiques afin de traiter une infection du système uro-génital
  • Des hormones dans les cas où le testicule ne reçoit pas assez de stimulation des hormones hypophysaires

Correction chirurgicale et solutions proposées par l’assistance médicale à la procreation

  • Intervention chirurgicale en cas d’azoospermie excrétoire. Lorsqu’un homme est atteint de ce problème, les testicules produisent des spermatozoïdes, mais ceux-ci ne sont pas présents dans l’éjaculat, car il existe un obstacle quelque part sur leur parcours. L’intervention chirurgicale permet d’identifier l’obstruction, puis de la retirer et de reconnecter les segments.
  • L’intervention chirurgicale peut être tentée afin de couper la zone obstruée et de rétablir la continuité des deux segments.
  • Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (Intracytoplasmic Sperm Injection, ICSI) : Il s’agit d’un traitement uniquement pratiqué dans le cadre d’une fécondation in vitro (FIV). On y recourt dans les cas graves d’infertilité masculine, quand il n’y a pas assez de spermatozoïdes, et qu’ils ne sont pas assez mobiles pour pouvoir pénétrer l’ovule. À partir d’un échantillon du sperme du conjoint, l’embryologiste injecte dans chacun des ovules de la conjointe un spermatozoïde capturé avec une aiguille de verre dont le bout a un diamètre microscopique.
  • Aspiration percutanée de sperme épididymaire (Percutaneous Epididymal Sperm Aspiration, PESA) : Il s’agit d’un traitement uniquement pratiqué dans le cadre d’une fécondation in vitro (FIV). Pratiquée sous anesthésie locale, cette intervention est effectuée en cas d’obstruction des canaux déférents. Le plus souvent, cela consiste à effectuer une ponction dans l’épididyme à l’aide d’une fine aiguille. Cependant, une petite incision dans l’épididyme est parfois nécessaire. Des spermatozoïdes sont alors recueillis et les meilleurs d’entre eux sont utilisés pour une FIV avec micro-injection.
  • Extraction testiculaire de spermatozoïdes (Testicular Sperm Extraction, TESE) : Il s’agit d’un traitement uniquement pratiqué dans le cadre d’une fécondation in vitro (FIV) avec ICSI. Cette procédure, effectuée sous anesthésie locale, consiste à prélever des spermatozoïdes directement des testicules à l’aide d’une aiguille très fine. Cette technique est employée lorsqu’il y a une absence complète de spermatozoïdes dans l’éjaculat ou l’épididyme, mais que les testicules continuent de produire des spermatozoïdes.
  • Insémination artificielle avec sperme du conjoint (IAC).
  • Insémination artificielle avec sperme de donneur (IAD).
  • Fécondation in vitro avec sperme du conjoint.
  • Fécondation in vitro avec injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI).
  • Fécondation in vitro avec sperme de donneur.