Le processus de traitement de l’infertilité se caractérise par des hauts et des bas émotionnels. Il n’est pas rare de voir des couples changer d’état d’esprit d’un jour à l’autre; ils sont positifs et pleins d’espoir un jour, déprimés et anxieux le lendemain. Ces changements d’humeur imprévisibles sont particulièrement stressants pour les patients et l’incertitude est l’un des aspects les plus difficiles du traitement. Notre but est de vous soutenir et d’être à vos côtés tout au long des hauts et des bas que vous pourrez vivre.

Toutes vos émotions sont normales

Toutes les émotions que vous ressentez sont une partie importante et tout à fait valable du processus de traitement de l’infertilité. Les suggestions ci-dessous peuvent vous aider à faire face à cette période de votre vie.

  • La première chose à faire est de prendre le temps de vous occuper de vous. Si possible, essayez de diminuer le nombre d’heures que vous consacrez au travail ou à des activités de bénévolat. Si vous avez des enfants, avoir recours à une garderie ou à une gardienne pourrait vous aider.
  • Revoyez les techniques de réduction de stress qui ont fonctionné pour vous dans le passé. Selon plusieurs patients, tenir un journal, consacrer du temps à la méditation, faire du yoga, lire, regarder des films ou faire des siestes sont des méthodes qui peuvent aider à se changer les idées temporairement afin de ne plus penser aux aspects les plus stressants du traitement.
  • Tournez-vous vers votre système de soutien. Vos amis et votre famille sont là pour vous écouter lorsque les choses ne vont pas bien et pour célébrer avec vous lorsque tout marche sur des roulettes.

Vous pourriez vous sentir un peu inconfortable, mais il est important de ressentir pleinement chaque émotion et de le faire sans porter de jugement. Il ne fait aucun doute que cette période de votre vie comporte une forte charge émotionnelle, et le fait d’accepter cette réalité vous aidera à gérer vos émotions lorsqu’elles se présentent et vous rendra plus fort tout au long du processus.

La communication est cruciale

Pendant cette période stressante, il peut y avoir des moments difficiles qui vont mettre à dure épreuve même les relations amicales et familiales les plus solides et les plus saines. Il est important de garder les lignes de communication ouvertes, et n’oubliez pas que c’est vous qui décidez quels renseignements vous partagez et avec qui vous voulez les partager. C’est votre cheminement personnel, c’est votre décision.