Pour des raisons médicales

Préservation de la fertilité

Homme:

Avant une chiniothérapie, une radiothérapie ou une chirurgie pouvant affecter la fécondité.

Au cours de la dernière décennie, le taux de survie des patients atteints du cancer a beaucoup augmenté. Certains d’entre eux peuvent même reprendre une vie normale et le désir d’être père devient alors un projet réaliste, même après un cancer. Malheureusement, certains traitements anticancéreux peuvent affecter la fértilité. Grâce à l’autoconservation, le patient a la possibilité de préserver la fertilité qu’il avait avant ses traitements.

Femme:

Préservation de la fertilité chez la femme avant les traitements de cancer


Aujourd’hui, la plupart des jeunes adultes avec un diagnostic de cancer seront guéris et peuvent vivre une vie normale après leur cancer.  Par contre, la plupart des traitements pour le cancer peuvent causer une infertilité ou une stérilité. Les décisions que vous prenez avant votre traitement de cancer  peuvent avoir un  impact significatif sur la possibilité d’avoir des enfants génétiquement les vôtres dans le futur. Pour avoir le plus d’options possibles après votre traitement de cancer, il est important de considérer la préservation de la fertilité avant votre traitement.  Grâce aux avancés dans le domaine de la procréation médicalement assistée (PMA), il est possible de préserver votre fertilité avant le début de traitements contre le cancer de façon efficace et rapide de manière à ne pas compromettre vos soins. 

Il y a plusieurs options disponibles

La vitrification ovocytaire: La congélation d’ovules jusqu’au moment où vous voulez tenter une grossesse requiert approximativement deux semaines de stimulation ovarienne avec des médicaments par injection, et une procédure de dix minutes pour extraire les ovules des ovaires par voie vaginale sous anesthésie locale. Les ovules sont congelés à long terme. Cette option préserve également l’autonomie de la patiente qui souhaite conserver ses propres gamètes.

La cryoconservation d’embryons: La congélation d’embryons jusqu’au moment où vous voulez tenter une grossesse requiert les mêmes étapes que la vitrification ovocytaire mais après que les ovules soient retirés ils sont fécondés par le sperme de votre partenaire ou d’un donneur de sperme pour créer des embryons qui sont alors congelés à long terme.

La cryoconservation du tissu ovarien: L’extraction d’une partie ou de tout un ovaire pour utilisation future est une procédure toujours considérée expérimentale et requiert une laparoscopie (chirurgie minimalement invasive) sous anesthésie générale. Les femmes peuvent en général commencer leur traitement de cancer le lendemain.  Une fois une grossesse désirée le tissu ovarien est retransplanté sur ou près de l’ovaire et la grossesse est tentée naturellement ou par les techniques de procréation médicalement assistée.


Il est possible de maintenir l’habileté d’avoir une famille dans le futur malgré un diagnostic de cancer. Pour avoir le plus d’informations possibles et pour prendre une décision éclairée, demandez à votre médecin une consultation avec un spécialiste en fertilité.