Infertilité inexpliquée chez la femme

L’infertilité inexpliquée est définie comme une période d’infertilité de plus de trois ans au cours de laquelle les analyses de sperme sont normales, l’ovulation est normale selon la mesure de la température corporelle basale ou la mesure sérique de la progestérone et les trompes et la cavité pelvienne sont normales selon les résultats de la laparoscopie, avec ou sans une hystérosalpingographie (HSG). Les patients ayant des résultats normaux et moins de trois années d’infertilité ont 60 % de chances de concevoir un enfant naturellement dans les 18 mois suivants. Après trois ans cependant, les chances de concevoir un enfant ne sont plus que de 30 % ou inférieures, selon l’âge de la femme et la durée de l’infertilité. Ce chiffre signifie qu’il y a environ 3 % de chances par mois ou moins.

En cas d’infertilité inexpliquée ou d’échec des traitements habituels, des traitements d’infertilité avancés pourraient vous être conseillés. Ces traitements comprennent l’hyperstimulation/IIU et la FIV/ICSI.