Symptômes du SOPK : causes, signes et quand consulter un médecin

Le syndrome des ovaires polykystiques, également connu sous l’abréviation SOPK (PCOS en anglais), est un trouble hormonal lié au niveau d’hormones mâles de la femme. La quantité d’androgènes est en effet fortement produite et cela provoque un déséquilibre quant à leur niveau. Quels sont les causes et les symptômes du SOPK? Quand devriez-vous prendre rendez-vous avec un médecin? Nos spécialistes répondent à ces questions.

Causes du SPOK

Une étude montre que jusqu’à 70% des femmes atteintes du SOPK n’ont pas été diagnostiquées, car elles n’étaient pas au courant de leur état. Cela a un lien direct avec le fait que de nombreuses sources confirment la méconnaissance des causes du SOPK. Puisque le SOPK provient d’un excès d’androgènes, cela peut être lié à certains facteurs tels que le niveau de cette hormone, les gènes, la résistance à l’insuline et une inflammation élevée (inflammation chronique de bas grade), qui peuvent être liés à la production excessive de cette hormone masculine.

  • Les gènes : plusieurs études ont démontré la relation entre l’hérédité et le SOPK
  • La résistance à l’insuline: lorsque les cellules résistent à l’action de l’insuline, la demande corporelle devient encore plus élevée, ce qui oblige le pancréas à en produire davantage. Un excès d’insuline peut alors produire plus d’hormones mâles et provoquer des difficultés quant à l’ovulation. Des recherches montrent que la résistance à l’insuline peut être trouvée chez approximativement 70% des femmes atteintes du SOPK. L’obésité peut être directement liée à la résistance à l’insuline. Ces deux variables peuvent également augmenter le risque de diabète de type deux.
  • Une inflammation élevée: un certain type d’inflammation de bas grade peut entraîner une production plus élevée d’androgènes.

Signes & symptômes du SPOK

Le SOPK est courant chez les femmes en âge de procréer, mais les signes et les symptômes se développent souvent autour de la première période menstruelle pendant la puberté. Le syndrome peut également être développé plus tard, en réaction à une prise de poids substantielle, ou découvert après avoir eu des difficultés  à tomber enceinte.

Principaux signes et symptômes du SPOK:

  • Des règles irrégulières: les cycles menstruels peu fréquents, irréguliers ou plus longs qu’à l’habitude sont fréquents chez les femmes atteintes du SOPK, car le manque d’ovulation affecte l’excrétion de la muqueuse utérine.
  • Des signes physiques d’excès d’androgène:
    – Une poussée excessive des poils: 70% des femmes atteintes de cette condition ont une poussée excessive de poils sur le visage et le corps
    – Acné sévère: des zones comme le visage, la poitrine et le haut du dos peuvent devenir plus grasses que la normale et provoquer des éruptions cutanées.
    – Calvitie: les cheveux peuvent devenir plus fins et éventuellement tomber du cuir chevelu
  • Les ovaires polykystiques: les ovaires hypertrophiés peuvent contenir des follicules qui entourent les ovules. Les ovaires peuvent alors ne pas fonctionner régulièrement.

Les symptômes peuvent varier et certaines femmes peuvent remarquer:

  • Des saignements abondants: si les femmes ont des règles irrégulières, ces dernières peuvent devenir plus abondantes qu’à l’habitude lorsqu’elles se manifestent.
  • Une prise de poids: jusqu’à 80% des femmes atteintes de SOPK souffrent d’obésité
  • L’assombrissement de certaines régions de la peau: des taches sombres peuvent parfois apparaître dans certains plis du corps
  • Des maux de tête: certaines femmes peuvent éprouver des maux de tête en raison des changements hormonaux

Quand consulter un gynécologue ?

Les femmes doivent consulter un spécialiste quand:

  • il y a un dysfonctionnement au niveau de leurs règles et qu’elles ne sont pas enceintes ;
  • elles ressentent des symptômes du SOPK tels que décrit précédemment ;
  • il y a eu tentative de grossesse pendant plus de 12 mois sans succès ;
  • il y a des signes de diabète, comme l’excès de soif ou de faim, une vision trouble ou une perte de poids inexpliquée qui se manifestent.

En cas de SOPK avéré, des visites médicales et des tests réguliers pour assurer un suivi de certaines complications comme le diabète ou l’hypertension artérielle, sont nécessaires 

Chez Procrea Fertilité nos spécialistes sont là pour vous aider. En cas d’inquiétude concernant le SOPK et ses symptômes, contactez-nous pour prendre rendez-vous avec l’un de nos médecins.